Les aberrations d’un ambitieux

Voila vous connaissez tous celui que je surnomme affectueusement Nimbus Premier … Réfléchissez un peu vous allez trouver … mais oui notre cher président pour je l’espère encore quelques jours  et pas plus …

Alors juste une aparté au cas ou le service communication de l’Élysée ou que des grands partisans de M. Sarkozy me lisent. Je n’ai rien contre les hommes de petite taille, loin de la … Mais ce qui m’énerve profondément chez notre président c’est la fixette qu’il fait sur sa taille et son besoin de sur-compenser et de faire marcher Photoshop à fond sur certaines photographies officielles… en tant que graphiste c’est pas a un vieux singe que l’on apprends a faire la grimace…

Bha oui,, je suis pas fana de ce monsieur, mais mon coup de gueule du jour concerne ce qu’il a fait pour la cause des femmes… enfin plutôt contre selon moi

Allez une petite rétrospective sur le pourquoi je veux pas de cet homme a la tête de l’état dans les 5 prochaines années … enfin quelques raisons parmi tant d’autres …

La fermetures de PMI et de planning familiale, bha oui, apparemment ce type de lieu que nous autres français connaissons depuis plus de cinquante ans est inutile selon notre cher gouvernement

Rappelons juste le nombre de vies sauvées par ce type de lieu … leurs missions sont diverses et essentielles outre le suivis de santé des jeunes mères et des enfant de 0 à 6 ans de façon gracieuse et accessible à tous sans document. Il faut savoir qu’ils sont aussi chargés des enquêtes sur la violence familiale pour la protection de l’enfance. C’est un lieu d’écoute pour les couples et les jeunes gens, un lieu de prévention et d’accueil essentiel dans la prise en charge des mst, un lieu d’information sur la sexualité et aussi un lieu refuge pour les femmes battus ou les mères désespérée

C’est un endroit où l’on propose entre autre la pilule aux jeunes filles mineurs qui n’ont pas de possibilité de dialogue avec leur famille, une écoute un soutien

Encore un exemple de fermeture arbitraire

Plein de choses qui sont tout sauf inutile, monsieur….

Alors si votre plan c’est économiser sur la santé de milliers de gens et dépenser dix plus une fois ses personnes dans des situations inextricables …

Bha comme d’habitude je dirai … après tout c’est pas comme ci les budgets des services de santé étaient déjà gangréné jusqu’à la moelle par vos coupes franches et sans discernement …

Signez cette pétition ça fera peut être avancer les choses

La cerise sur le gâteau … il veut interdire les mineures d’avoir accès à la pilule sans le consentement des parents …

Vous avez devinez pour qui je ne voterai pas …

Alors si vous êtes de mon avis Votez utile ! Ne votez pas Nimbus premier !!!

Déménagement

Un déménagement c’est jamais très simple… surtout quand il s’accompagne de nombreux changements dans la vie

Surtout avoir une connexion internet digne de ce nom …

Alors je retardais la renaissance de ce petit bout de toile, mais bon que voulez vous …

Vous me manquez les petits loups !!!

Donc voila c’est le retour à une publication journalière, j’espère que vous en serez contents  ^^

Le culte des genres

Ce sujet me trotte en tête depuis un petit moment … Déjà, je vous invite à jeter un œil sur ce que sont les stéréotypes des genres

En fait plus je regarde autours de moi, plus je me rends compte que la société est hyper genrée … tout doit être masculin ou féminin … des rôles bien normés … trop normés …

Et attention aux aficionados qui oseraient sortir des moules …

Alors après la désacralisation d’un jouet unisexe culte de mon enfance les legos … Je me suis rendue compte, que plus le temps passe, plus les enfants sont cantonnés dans le rôle social qui sied à leur sexe dès le berceau … c’est quoi cette histoire de layette bleue ou rose… Sachant qu’en début de vie, les enfants perçoivent surtout les couleurs vives et criardes … Mais on préfère donner le plaisir aux parents de genrer leurs enfants plutôt que de les éveiller avant tout au monde… Illogique…

Et là, je tombe sur une étude décrivant les réactions d’un échantillon de la population face à la photo d’un nourrisson qui pleure. Et celles-ci sont différentes selon que cet enfant soit désigné comme une petite fille ou un petit garçon. En gros, si c’est un garçon, il est en colère, il est grognon, on va gentiment avoir tendance à le laisser se calmer tout seul. Et si c’est une petite fille, elle est triste et il faut la consoler, la cajoler…

Ainsi l’attention donnée à deux enfants du même âge est fonction de leur sexe. Ils n’ont même pas encore conscience de leur corps que le conditionnement commence déjà… Ainsi le message est clair : le petit mec comprend vite que ça ne sert pas à grand chose de pleurer et la petite demoiselle que pleurer ça amène des câlins et des attentions …. Navrant…

L’illustration parfaite de « pleure pas mon fils, tu deviendras un homme » … Et les filles c’est des pleurnicheuses …

Les jouets vont de la même façon avoir pour but de formater ces enfants dans des rôles rigides et castrateurs affiliés à leur sexe… entretenant le schisme homme femme …

Le bon mâle devant être un futur alpha avec la combativité, la violence. Puisqu’il devra écraser les autres pour s’affirmer il doit être bien armé …

La gentille femme devra de son coté apprendre à être calme, douce, attentive et patiente … Bah oui, si elle doit être soumise, c’est un minimum. Et bien sûre être jolie, soignée et faire attention à son apparence ….

Et quand arrive la préadolescence, il devient difficile de trouver de la lingerie de petite fille dans les rayons … Je ne sais pas mais pour moi l’achat de mon premier string, c’était tout un symbole. Ça marquait mon entrée dans une vie sexuelle active et assumée de jeune femme…

Mais non content de leur donner des vêtements de petites femmes, de les voir se maquiller de plus en plus tôt … Il ne faut pas oublier que les jeunes filles sont formées plus tôt qu’avant. Chez nos grand-mère, l’âge moyen des premières règles étaient plutôt 17 ans… aujourd’hui la puberté est de plus en plus précoce avec même des cas médicaux inquiétants … merci la pollution, le surpoids et autres …

Et après, on s’étonne de l’hyper sexualisation des petites filles ou plutôt hyper féminisation. Alors qu’elles ressemblent de plus en plus tôt, aussi bien physiquement que par des artifices, à des petits bouts de femmes attirants les regards de la gente masculine. Mais leur maturité ne leur permet pas de comprendre et de pouvoir gérer… Laissez leur enfance à ces petites puces ! Elles deviendront bien assez tôt des objets sexuels … Et c’est là qu’est le vrai problème… mais je reviendrais sur ce débat une autre fois…

La culture de ce clivage homme femme ne s’arrête pas à l’enfance… ainsi même pour les adultes, il faut marquer sont genre … comme ci ces messieurs repasseraient plus facilement si le fer est looké à coup de testostérone

L’enfermement des femmes et des hommes dans leurs rôles sociaux … que les femmes se retrouvent enfermées dans leur couple… Que l’image de la princesse fana de licornes donne des femmes frustrées et non maîtresses de leurs sexualités … Tous cela, bien que révoltant est d’une banalité sans nom de nos jours ….

Voila ce que moi, je note de mon petit bout d’expérience… Et oui je suis une femme! Je parle de mon côté de la barrière, mais je n’envie pas la position des hommes : avec cette image de force et de solidité, cette interdiction à la sensiblerie sous peine de voir leurs orientations sexuelles remises en cause… Ca ne doit pas être facile tous les jours …

Mais il y a de l’espoir … Quel bonheur que de s’épanouir auprès d’un homme ne prenant pas ombrage de votre force physique plus conséquente que la sienne ou encore que de constater que vous êtes plus douée en bricolage que lui le fasse rire… Plus besoin de mimer la faible femme pour ne pas vexer … Et le voir arranger des bougies parfumées ou faire la vaisselle ne le rends pas moins homme à mes yeux, bien au contraire … Car pour moi, si on est sûre de soi, que nous sommes bien dans notre corps. On peut facilement faire fît de ces stéréotypes et être juste soi… Et ça, c’est ce qu’il y a de plus attirant !

Alors, apprenons juste à nos enfants à pouvoir se débrouiller seul. Et après, qu’ils fassent ce qu’ils apprécient. Je rêve que ce schéma sans stéréotype se démocratise.

Juste une égalité réelle entre individus, je sais je suis encore utopiste…

 

La castration sociétale des femmes

Plus le temps passe plus je suis convaincue que notre société patriarcale créé un taux de frustrés impressionnant autant chez les hommes que chez les femmes, mais il faut l’avouer quand même plus particulièrement dans la gente féminine.

La croix du péché originel est toujours bien clouée à notre féminité. Avec cette vision de la femme comme un utérus sur pattes L’exemple le plus frappant , La sainte vierge. Symbole si il en est qu’une femme dans l’idéal doit être dépourvue de sexualité et surtout faire son devoir reproducteur sans prendre de plaisir…

A croire que la jouissance féminine est le diable en personne Et encore si on se mets a parler de masturbation le silence se fait Mais si on précise qu’elle est féminine alors la y a plus personne pour oser en parler…

Mais alors comment prendre possession entière de son corps si on ne le connais même pas …

Dans ma spiritualité le plaisir sexuel est dénommé le don de la déesse. C’est une énergie puissante appréciée, reconnue et sacrée. Et a ce titre, la sexualité peut, dans certaines conditions et dans certains cadres, être un acte religieux. Arrivé a un certain niveau dans leur chemin spirituel nous encourageons les gens a connaitre leur corps. Pour la plupart des hommes ça va mais quand on aborde le sujet avec les femmes on se rends compte qu’elle ne connaissent pas leur corps. Elle avoue du bout des lèvres l’avoir exploré quand elle était jeune voir ne jamais s’être masturber… Navrant … bon voila maintenant vous avez comme image de moi une dépravée une trainée et j’entends le reste des conneries dans le genre…

Désolée, mais ça me rends triste d’entendre une trentenaire m’avouer ne jamais avoir pris son pied… Pourtant ayant eue 4 partenaires dans sa vie et être en couple depuis plus de 6 ans … Elle doit se faire chier … voila la pensée qui me viens … Quand on pose plus de question elle ne sais jamais touchée … Alors la je me dis merde… Comment les femmes emprisonnées dans un carcan si rigide ne peuvent pas le remettre en question .. mais après tout si on a jamais gouté au chocolat, on peut pas comprendre que les autres soient accros …

Mais c’est bien là qu’est le problème comment voulez vous qu’une jeune fille puisse dire non, oser dire a son petit ami que cela n’est pas satisfaisant pour elle, qu’elle n’est pas un objet de plaisir au service de la gente masculine (petit coup d’œil sur ses jeunes filles dans mon billet sur l’IVG) Quand la société lui renvois en devoir de satisfaire son homme Dixit une conversation entre 2 ados d’une quinzaine d’années dans le bus ce matin :  » Ouai mais si tu le pompes pas, files lui au moins ton cul Car c’est clair il va plus te calculer et partir avec une bitch sinon… » Comment peut elle remettre en cause ce modèle social si elle est même pas consciente de ce qu’est le plaisir charnel …

Oui pour moi il est clair que la libération de la femme passe par le fait qu’elle se connaisse !

Je dis pas non plus qu’il faut s’astiquer le bouton jusqu’à l’user mais connaitre son corps le caresser l’appréhender pas juste le jardin sacré … Mais tout de même savoir ce qui vous fait grimper au rideau !

Avoir une sexualité assumée pour une femme est complètement hors norme. Une femme qui assume ses envies, sa sensualité, sa sexualité. Elle fait peur a la société, donc nombre d’hommes la fuiront car ils se sentiraient dépossédés des rennes de la sexualité du couple. Hors dans notre société, c’est l’homme qui gère ça la femme suivant docilement (Merci petite église et le scientisme …)

Alors non merde être femme connaitre son corps avoir une vie sexuelle épanouie ne fait pas d’une femme la dernière des dernières

Comme le souligne une chanson que j’aime bien : « Une femme qui aime les hommes est avant tout une femme… »

L’image proprette de princesse donnera que des vieille femmes aigries frustrées et frigides…

Alors j’apprécie de voir une jolie fille, à qui on donnerait le bon dieu sans confession, s’amuser à casser cette image. Un exemple musical Giedré, que je trouve délicieusement caustique.

Alors qu’une personne épanouie est une source de création de bonté et de joie … Voila les cliches de notre société judéo-chrétienne tue dans l’œuf une source de bonheur et une force de création …

Bref la femme est encore une fois victime de l’image que la société projette en elle … Rôle bien normé … bien calibré …

Alors désolée je rentre pas dans le cadre et je l’assume grand mal vous fasse … et ça je pense que je le doit a mon éducation de parents post 68 …

Alors zut, mesdames, connaissez vous je vous jure que vos partenaires n’en seront que plus heureux .. et assumez le , la c’est vous qui en serez que plus heureuse. Et puis, messieurs, non les femmes de votre entourage ne sont pas des princesses qui pètent des paillettes et qui sont asexuées .. Aidez les a s’assumer vous risquez juste leur bonheur et si vous partagez leur couche plus de fun…

A quand un vrai équilibre des genres dans tous les domaines… Car le sexe n’est qu’un des points de brimade … Je détaillerai peut être les autres une prochaine fois… Si je continue comme ça je vais gagner mes galons de putois féministe …

Lettre ouverte à M Aliot

En ce moment l’actualité me révolte … entre ACTA, et les impôts et autres taxes infondées et irréalistes …je vais finir par croire qu’un concours international de c*** pardon de bêtises est organisé en secret entre nos différents dirigeants et politiques de façon général ….

Mais vous M Louis Aliot, par vos mots vos idées vous avez réveillé la féministe, la militante qui dormait bien gentillement en moi …

Comme une autre blogueuse que j’aime beaucoup, je vais me permettre de vous tutoyer car après tout je vais vous dévoiler des choses très intimes …

Alors mon petit Louis, saches déjà qu’un IVG c’est pas une partie de plaisir que ce soit chimique ou par aspiration, on s’en passerai bien … J’ai eue la joie et le bonheur de tester les deux… et oui j’ai eue recours a ce droit deux fois dans ma vie …Alors avoir l’impression que l’on te plante un couteau dans le ventre et te tortiller de douleur à cause de contractions utérines intenses c’est pas drôle… et au déception même pas agréable alors le confort tu peux te le mettre dans le turlu … et l’aspiration je vais que peu t’en parler histoire que ceux qui lisent ses lignes aient encore de l’appétit pour le prochain repas … Mais résumons entre la position … le fait que les sensations sont étranges et désagréables par moment même douloureuses, … ta honte, … ta culpabilité, … le fait que ton intimité est exposer à 2 à 5 personnes … les regards qui te jugent …le bruit de l’appareil d’aspiration qui est horrible car le mélange de matière et de sang fait un bruit de bloubiboulga vomi… je connais pas pire … même un curetage post fausse couche c’est la fiesta à Bali à cote …

Et la première fois que j’ai eue recours à ce droit c’était ce que tu qualifies d’IVG de confort … bien que comme tu l’as compris je cherche encore la notion de confort dont tu parles … J’avais à peine 18 ans, je venais juste de finir mes études, … j’avais décroché mon premier boulot en pleine période d’essai, … mon amoureux depuis presque un an, mon premier Amour, venait de décider de faire sa vie de son coté… je vivais encore chez papa maman … Et la je découvre  mon état …  et oui t’as compris un polichinelle dans le tiroir comme on dit … le coresponsable de ma situation m’ayant laisser tombé 15 jours au par avant j’ai affronté les choses seules .. Ce fut la décision surement la plus dure que j’ai prise de ma vie … Et oui je l’ai prise pour moi … égoïste … mais aussi pour cet hypothétique enfant … Il aurait douze ans aujourd’hui mais même si je me souviens encore de la date a la quelle j’ai mis fin a cette grossesse avec l’aide du corps médical… je ne le regrette pas … Même si aujourd’hui ma santé me condamne à être l’éternel tata, la super nounou… et si tu te poses la question pour la deuxième fois ou j’ai fais appel a ce droit rassure toi, de ce que j’ai compris c’est dans ta ligne de conduite car c’est pour sauvegarder ma santé et sur le conseil d’un médecin car il vaut mieux un IVG qu’une fausse couche tardive … et non je ne suis pas irresponsable mais se tromper d’un mois au bout de trois ans d’implant ça peu arrive mon petit Louis … J’estime pas être un monstre pour autant …

Alors Louis, mon chéri, au lieu de focaliser sur les rares jeunes filles perdues qui prennent l’IVG comme un moyen contraception … tu devrais réfléchir à deux choses …

Si des hommes et des femmes se sont battus pour que la loi Veil passe c’est pas pour rien …Et oui, des hommes militent pour le droits des femmes, un exemple dans la ligne de notre sujet … Remettre en place une loi si rétrograde donnerait que des choses détestables … des enfants abandonnés, … gardés mais pas aimés, … le retour des faiseuses d’anges et avec elles le lot de septicémies et autres boucheries avec des décès et des femmes mutilées rendues stériles par des avortements mal effectués … Oui cette loi a sauvé des milliers de vies que cela te plaise ou non, mon petit Louis …

Et aussi à pourquoi ces jeunes filles sont perdus, et n’ont pas compris que l’IVG devait être le dernier recours…. J’interviens auprès d’ado pour la prévention VIH car je suis militante AIDES et étudiante infirmière… Et entendre des gamins qui font leur éducation sexuelle à coup de porno, me dire des énormité du style … Faire une pipe c’est pas tromper son mec et avaler c’est pas dangereux… De tout façon si on avale pas les mecs nous font la gueule … Ces pauvres gamines ne se rendent pas compte des dangers qu’elles prennent pour leur santé et acceptent des comportements d’avilissement de la femme… proies des désirs des jeunes garçons qu’elles côtoient … Ou encore … Des jeunes filles qui refusent les rapports vaginaux car elles doivent se préserver pour le mariage au nom d’idéaux religieux imposés par leurs familles … et qui pour faire plaisir à leurs copains ont une vie sexuelle avec uniquement des rapports anaux dans les quels elles avouent ne prendre aucun plaisir et même trouver ça parfois très douloureux… La moi ça me révolte !!! Les jeunes filles trouvent normal de donner du plaisir à leurs partenaires sans en prendre …  Elles se considèrent elle même comme devant être des objets de plaisir pour les hommes… Car dans notre société actuelle, comme le dit un ami blogueur : « En gros, si à 20 ans, tu n’as pas vécu ta première expérience sexuelle avec un panda et un pokémon dans un parking, tu as définitivement raté ta vie sexuelle … »

Alors mon petit Louis ton projet ça devrai être de donner les moyens a ces jeunes filles et ces jeunes garçons d’avoir une vrai éducation sexuelle, d’apprendre à se respecter et à prendre soin de leur santé pour comprendre que les performances dignes des pires pornos c’est pas dans la vrai vie … Et aussi aux femmes qui le désirent d’avoir accès de façon plus simple et moi couteuse à la contraception … Au passage pourquoi pas des capotes gratuites en plus d’être un bon moyen de contraception ça fera du bien à la santé publique rapport aux mst … Et là magie tu verras le taux d’IVG chutera…

Alors non garçon ! Je te permets pas d’avoir l’outrecuidance de décider de l’avenir de mon utérus ou de celui de toute autres femmes …Saches que si l’idée que tu soulèves va plus haut je laisserai pas faire !! Et je hurlerai et me débattrai !!

En attendant sachez amis militants de la cause féminine que les droit des femmes espagnoles sont  déjà menacées …

Pourquoi le pinceau pourpre …

Expo du travaille de calligraphie de ma tante Edith ...

Il faut savoir que je suis issue d’une famille d’artistes et donc naturellement depuis le plus jeune age j’ai toujours gribouillé

Ma maman avait comme reflex, quand je lui demandais a quoi ressemblait un des personnages des histoires qu’elle me contait, de prendre de quoi dessiner et on le créait ensemble…

Mais la vrai artiste de la famille c’était ma tante, ayant eue une formation d’architecte, elle vivait de son art. A travers des exposition et sa reconversion en tant que graphiste.

Je me souviens, je devais avoir 7 ans … J’étais fascinée, je la regardais faire des aquarelles avec une jolie technique de lavis. Le pinceau, qui courait sur le papier, était usé et avait été dépourvu de son vernis avec le temps. Elle me prit la main et ensemble nous fimes une estampe à l’encre pourpre… Avec ma maladresse d’enfant et mes mains pleines d’encre j’ai coloré de façon irrémédiable le manche du joli pinceau …

De ce jours la passion du dessin ne m’a jamais quittée et le jour de mon entrée en BT de dessinateur maquettiste ma tante m’a offert ce fameux pinceau… Malgrès mon diplome la vie prends parfois de drole de chemin et aujourd’hui je suis etudiante infirmiere …

Mais la fana de création et de culture est toujours la … et ce vieux pinceau, la devant moi, trônant dans mon pot a crayons, ne demande qu’a s’exprimer a nouveau ….
Alors soyez indulgent cela fait un moment qu’il était au repos

Femme, épouse mais pas soumise

Avec le recul depuis mon grand « oui », j’ai l’impression de perdre mon identité…

Avant tout aux yeux de la société Je suis plus Mlle Sandra G, mais Mme S voir Mme S Jérôme ainsi en plus d’oublier mon nom de famille, on essaye même de me faire renoncer à mon prénom…N’étant pour certain que la femme accrochée à monsieur… Pour une femme très indépendante comme je suis c’est juste révoltant et insultant… Je ressemble pas à une ombre… je pense sans l’assentiment de monsieur, je peux même vivre sans lui… Désolée des désillusions que certains vont avoir en lisant ses lignes… Mais oui, une femme mariée, bien qu’appartenant à une entité de couple au nom de la loi, reste un individu à part entière… Et n’est dans aucun cas la propriété de son époux …

Mais aussi aux yeux de mon entourage, dés que j’ai le malheur de sortir seule à une soirée organisée par nos amis… Bah il est où jérôme, et là la personne se mets a chercher le dit monsieur des yeux des fois que je l’ai caché dans ma poche avant de sonner…  Alors s’en suit l’interrogatoire … je dois rendre compte de nos deux agendas, et expliquer le pourquoi on est pas deux … Pourquoi le siamois est pas la… et après viens le « Mais ça va vous deux??? »   C’est sure même si ça va pas je vais pas te le dire au milieu de ta soirée, pauvre pomme….  De plus y a pas forcement besoin d’avoir un problème pour pouvoir se déplacer l’un sans l’autre

Mais il faut rajouter à cela les attentes que les gens ont de vous … Bha alors 10 ans ensemble et 5 ans de mariage et toujours pas de bébé vous attendez quoi??? Mais taisez vous! Pouvez vous imaginer que l’on en veux peut être pas ??? Ou encore qu’on ne peux peut être pas … tout simplement … et que c’est juste sadique de demander ?? Ou encore  : « Tiens, regardes ! Il a un accroc à sa chemise. Tu devrais le repriser… »     Bon ok, j’ai déjà fait la boulette d’épouser un italien élevé de façon machiste et je me coltine tout … J’arrive déjà à saturation toute seule .. Alors quand même l’entourage vous renvois dans le nez que vous devez être la parfaite femme d’intérieur, y a juste un hurlement sourd qui né dans le fond de votre gorge…

Le vrai problème dans un couple arrive quand l’un des deux se mets à épouser les conventions et les attentes du reste du monde … ou pire que l’un de deux commence à se rendre compte qu’il perds réellement son identité dans cette relation ….

Le truc c’est que souvent l’un va pas sans l’autre…  c’est souvent car l’autre se mets aussi à projeter en vous les attentes que le reste du monde a … Qu’il commence à ne plus vous voir, mais ce qu’il voudrait de vous que rien ne va plus… Et que fatalement l’amour s’élime…

Et la au delà de mon coup de gueule du jour sur la pseudo position de la femme dans le couple … Ça concerne les femmes comme les hommes … A trop projeter d’attentes dans l’autre on l’oublie et un fossé se creuse …

Accompagner dans la dernière demeure

Accompagner quelqu’un dans sa derniere demeure … sujet difficile…

J’ai malheureusement que trop d’expériences dans le sujet. Il y a peu, j’ai perdu un ami et c’est là que je me suis rendu compte que j’avais raison. Par une analyse simple, on se rends vite compte que les gens font ce qui les réconfortent sans prendre en compte ce que le défunt aurait voulu … Bien que révoltée sur ce sujet je me suis résignée depuis longtemps … Le disparu n’a que peu faire de se que l’on fait de sa dépouille mais c’est essentiel dans le deuil des proches. Moi j’y vois un manque de respect pour le disparu mais je suis peut être un peu trop obtus …

Ainsi, même si mon ami aimait les hommes, vivait en couple depuis plus de 6 ans avec un jeune homme et qu’il avait renié complètement la religion qui lui avait été inculquée enfant. Ses parents ont repris les choses en main, en acceptant l’aide de son colocataire et de ses amis. J’ai été horrifiée de savoir qu’une messe allait être dite qu’il allait  reposer dans le caveau familiale et que tout le monde allait être en noir … Surtout que l’homme qu’il aimait plus que tout soit relégué au dernier plan après tout c’est que son colocataire … Non tout cela était l’opposé de ce qu’aurait voulu Raphaël … Et des animosités existant entre son petit ami et moi on m’a prié de ne pas venir… Je me suis pliée à cette demande l’âme en peine

Aujourd’hui après avoir appris comment c’était passée la cérémonie, j’ai compris pourquoi … Après tout j’avais servis de fausse petite copine à mon ami qui ne voulait pas assumer sa différence auprès de ses parents… Cela aurait été encore plus horrible pour l’homme qui l’aimait, en plus d’être considéré comme un simple pote qui aide à payer le loyer, ses parents m’aurait considérée comme plus ou moins la veuve épleurée … Raphaël c’était apparemment bien garde de dire que j’étais casée et que j’avais ma vie bien à moi et laissait planer le mal entendu par facilité ….

Mais voilà, moi aussi j’y tenais à mon ami et la peine restait bloquée dans le fond de ma gorges. Je me suis rendu compte que moi aussi j’avais besoin de pouvoir commencer mon deuil, pouvoir exprimer la douleur qui me tenait le coeur serré et m’empêchait de dormir sereinement. J’ai donc fait une cérémonie du souvenir avec une amie comme on le fait dans ma spiritualité… J’ai pleuré sans discontinuer pendant plus d’une heure… Les vannes étaient ouvertes, le noeud qui nouait ma gorges était défait .. Je m’autorisait enfin à extérioriser ma peine… Oui, chose particulière de ma spiritualité, il est de bon ton, pour le respect du mort et lui permettre de continuer son cycle, de ne pas le pleurer longtemps afin de ne pas bloquer l’âme du défunt auprès de nous

Alors comme je t’aimais et que je sais que toi aussi, que tu aurais voulu mon bonheur.     Je vais reprendre ma vie au plus vite je t’envoie des pensées douces et aimantes pour ton envol…  Comme le veux la tradition, je parlerai de toi sans larmes du moins j’essayerai …

Premier post

Voila je me lance…

Alors bienvenu sur ce petit coin de toile blanche pour le moment… mais sur la quelle je projette de partager avec vous un peu de moi … mes gribouillis, mes gouts, mes découvertes…

En attendant bien sure vos retours pour le plaisir de l’échange