#histoiredelart – Gustav Klimt

Gustav Klimt

Gustav Klimt est né le 14 juillet 1862 dans la banlieue de Vienne. Il est le second d’une famille de sept enfants, dont le père Ernest Klimt exerce le modeste métier d’orfèvre ciseleur, et dont la mère Anna Finster est chanteuse lyrique. Gustav Klimt démontre son réel goût pour les arts et pour la décoration, et entre dès 1876 à l’Ecole des Arts Décoratifs de Vienne.

En 1880, il crée un atelier de décoration avec son frère il est très vit reconnu pour la finesse de ses travaux
et acquière une solide réputation de peintre décorateur, mais sans réelle originalité, car éloignée au fond de lui de ses goûts personnels pour un art moderne dans lequel il a envie de s’exprimer totalement.

Il prend pour compagne Emilie Flöge qui tient une maison de couture et il participe à la fondation de l’Union des Artistes Figuratifs, appelée aussi la  » Sécession », avec dix neufs autres artistes de la Küntlerhaus de Vienne. Cette fondation est en quelque sorte la réponse au mouvement « Art Nouveau  » en France et au « Jugendstil » qui se développe en Allemagne.

Il peint en 1898 le célèbre tableau « Pallas Athénée » qui marque en quelquesorte cette émancipation de Gustav Klimt par rapport à l’art officiel. A partir de ce moment il n’aura de cesse de peindre des allégories, des représentation mythologiques de ses révoltes … La critique violente de la presse accuse Klimt d’outrager l’enseignement et de vouloir pervertir la jeunesse . On lui reproche ses peintures trop érotiques, et on s’interroge sur sa santé mentale et sur ses crises de dépression.

Pallas Athene - Gustav Klimt

Les années 1902-1903 constituent un tournant dans l’oeuvre de Klimt, et une période d’intense créativité . Il entame la réalisation de son « Cycle d’Or » avec les « Serpents d’Eau », le « Portrait d’Adèle Bloch-Bauer », et « Danaé ». Le tableau « Le Baiser » qui est le tableau le plus représentatif du génie de Gustav Klimt et qu’il peint en 1905

Serpents d'eau - Gustav Klimt

Portrait d'Alice Bloch Bauer - Gustav Klimt

Le Baiser - Gustav Klimt

A partir de 1908, il quitte avec plusieurs de ses amis la « Sécession » qui selon lui tend à se scléroser, et il se consacre à la peinture de paysages ou de scènes allégoriques très ornementées, de plus en plus stylisées et aux couleurs vives qui le rapproche du pointillisme de Seurat, mais aussi de Van Gogh et de Bonnard

Paysage de jardin italien - Gustav Klimt


Mais il s’interesse aussi davantage à la peinture intimiste et aux portraits. Il réalise des portraits de femmes de grandes dimensions avec des compositions richement décorées pour flatter une clientèle riche et bourgeoise qui lui fait des commandes, et il réalise aussi de nombreux scènes de femmes nues ou aux poses langoureuses  et érotiques, en tenues extravagantes dans des compositions asymétriques, sans relief et sans perspective, riches d’une ornementation chatoyante, envahissante et sensuelle.
En 1910, Klimt participe à la Biennale de Venise où il retrouve le succès et la notoriété. Il reprend le titre qu’on lui avait attribué  de « décorateur  fin de siècle », de peintre de l’intelligentsia autrichienne, et d’inventeur de l’art décoratif
Il meurt en 1918 d’une attaque d’apoplexie en laissant inachevées de nombreuses toiles

Si vous avez aimez les quelques toiles présentées, je vous invite  vous laissez porter par cette belle musique en admirant l’artiste, ses croquis et une belle sélection de ses œuvres

A bientôt pour de nouvelles découvertes artistiques

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s